Arts Buissonniers 2 bis


Arts Buissonniers 2



dessins présentés

ROND_D_30_CM_02


Voir l'album


Marie-Jeanne la Filandière ou le monde enchanté des fractales

De quelle conjuration fondamentale, de quelle source sa quenouille a-t-elle jailli ? Mue par une connaissance intuitive, la démarche de Marie-Jeanne s'inscrit irrésistiblement dans le monde enchanté des fractales découvert, il y a quelque quarante ans, par le mathématicien Mandelbrot. Grâce à ce savant la fractalité du chant grégorien, des rythmes pigmés, du givre, des fougères, des réseaux pulmonaires, de la musique de Mozart, etc. nous est révélée. Mandelbrot nous apprend aussi que tout ce qui est fractal s'inscrit dans un espace à 3,3 dimensions. Mais pour en savoir un peu plus sur les fractales, c'est-à-dire sur Marie-Jeanne, plongeons dans la création de notre filandière. Du plus profond de sa psyché sauvage notre amie prêtresse secrète et déroule à l'infini le fil fabuleux de la création du monde. Echappant à la pensée dualisante Marie-Jeanne recueille le passé, l'avenir, le manifeste celé. S'impliquant totalement, elle capte tous les signaux où sont inscrites les correspondances subtiles et par la même, elle nous révèle l'ordre intime du chaos. De son fil étrange qui jamais ne se brise, la vie jaillit en perpétuelle métamorphose, s'emboîtant, se brassant, se dynamisant comme obsédée par la réconciliation universelle : minéral grondant, algues malicieuses, poulpes en transe habillés de fleurs, hybrides aux délicates attaches s'appuient, attentifs et émerveillés sur les puissantes forces chtoniennes des gigantesques serpents crachés par le big bangsize...                          

Depuis lors, 

à travers le cosmos fuse une musique 

profonde et rythmée, le chant de l'espace.

J'approche de mon oreille un dessin de Marie-Jeanne ...

Le même chant s'en échappe....Raâk Octobre 2008.